samedi 20 novembre 2010

Dr. Patrick Moore on Sustainable Forestry Practices


Le cofondateur et ancien dirigeant de Greenpeace souligne l’engagement d’Asia Pulp & Paper en faveur du développement durable, de programmes sociaux et de la protection de l’environnement

Après deux semaines d’évaluation sur le terrain des activités d’Asia Pulp & Paper (APP), le Dr Patrick Moore, cofondateur et ancien dirigeant de Greenpeace, vient d’annoncer aujourd’hui qu’APP avait fait la preuve de son engagement et de sa résolution à dépasser les normes nationales, régionales et mondiales en matière sociale, de protection de l’environnement et de développement durable. S’appuyant sur des observations sur le terrain, l’analyse démontre que certaines déclarations de la communauté des ONG sont sans fondement, injustes et inexactes.

« Les organisations de protection de l’environnement ont tendance à regarder le monde en développement avec des œillères, en ignorant la situation d’ensemble »

Trois personnes, dont le Dr Patrick Moore, président et directeur scientifique de Greenspirit Strategies, ont mené sur site une évaluation de quinze jours sur les opérations d’APP en Indonésie. A son retour, le Dr Moore a expliqué que la démarche adoptée par APP quant à la gestion des plantations permettait d’établir entre les priorités sociales et économiques un équilibre que de nombreuses sociétés recherchent encore dans les pays en développement.

« Les organisations de protection de l’environnement ont tendance à regarder le monde en développement avec des œillères, en ignorant la situation d’ensemble », a expliqué le Dr Moore. « Des sociétés comme APP financent et gèrent des programmes à grande échelle qui sont indispensables pour réduire la pauvreté et qui contribuent à la préservation de la forêt naturelle. »

Comme l’indique l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et ainsi que le confirme le rapport de Greenspirit Strategies, la pauvreté est l’une des causes premières de déforestation. Le rapport, qui présente en détail les diverses actions entreprises par APP afin de réduire la pauvreté et ses conséquences dangereuses pour les forêts, parvient notamment aux conclusions suivantes :

  • Des observations de première main et des conversations directes avec les responsables des villages ruraux montrent que les programmes de lutte contre la pauvreté gérés par APP – programmes de formation professionnelle, construction d’écoles, propreté de l’eau, projets d’aquaculture, etc. – créent des opportunités économiques et réduisent la déforestation ;
  • Le soutien apporté par APP à la préservation de la biodiversité est essentiel à la survie de certaines espèces comme le tigre de Sumatra. De fait, un responsable de la protection de l’environnement affirme que l’appui que lui fournit APP est indispensable à ses travaux ;
  • Les recherches de la société ont permis la création d’un arbre dont la croissance est l’une des plus rapides au monde, produisant de la fibre de bois plus rapidement et en plus grandes quantités. Cette nouvelle essence réduit ainsi la superficie des terres nécessaires à la production de pâte de bois pour l’industrie du papier ;
  • La présence des plantations d’APP limite la déforestation car la société veille à contrôler les incendies et l’abattage illégal des arbres.

« Nous avons discuté avec un grand nombre de villageois, dans les plantations d’APP et autour de celles-ci. Il en ressort à l’évidence qu’APP a un impact extrêmement positif en matière de création d’emplois et de renforcement des communautés », a déclaré le Dr Moore. « Je ne vais pas jusqu’à dire qu’APP est une entreprise parfaite et il y a sûrement beaucoup d’autres choses qui pourraient ou devraient encore être faites, mais cela ne fait aucun doute pour moi : sans ses investissements, sans ses efforts en matière de développement durable, le défrichement illégal et la déforestation augmenteraient. »

L’équipe envoyée par Greenspirit Strategies – composée du Dr Moore, de Tom Tevlin, PDG de l’entreprise, et de Trevor Figueiredo, vice-président exécutif – a interrogé des employés d’APP et des responsables des communautés locales, a étudié aussi bien par voie aérienne que terrestre les concessions forestières exploitées par APP pour la production de fibres, ainsi que les installations industrielles de la société et les parcs nationaux avoisinants. Le Dr Moore et son équipe n’ont accepté de mener cette évaluation qu’à la condition d’avoir accès sans restriction aux zones qu’ils souhaitaient visiter et de pouvoir parler librement avec les employés de la compagnie comme avec les villageois de la région.

L’enquête révèle ainsi que les activités d’APP et ses fournisseurs de bois à pâte ont basé leurs activités dans le respect des trois piliers du développement durable et que ceux-ci ont consenti des efforts substantiels pour inciter la population indonésienne des zones rurales – près de 60 % des habitants du pays – à limiter le défrichement illicite et la destruction des habitats naturels et à donner la priorité à une gestion durable de la forêt.

L’équipe de Greenspirit Strategies a également constaté que les opérations d’APP étaient en parfaite conformité avec la réglementation nationale et provinciale des zones concernées. Sur les 110 millions d’hectares de forêts que compte l’Indonésie, à peine plus de 3 % (soit près de 3,5 millions d’hectares) sont légalement exploitables pour la plantation d’arbres destinés au secteur de la pâte de bois et du papier. Sur ces terres, les zones plantées par APP ne représentent que 1,4 million d’hectares et la société respecte scrupuleusement les lois et réglementations provinciales et nationales relatives à l’exploitation forestière.

« Nous avons vu par nous-mêmes le véritable cœur du problème de la déforestation en Indonésie. La pauvreté. Epouvantable, omniprésente et réellement tragique, elle a un effet dévastateur sur la forêt que nous voulons tant protéger. C’est sur ce problème que nous devons faire porter notre effort collectif, sans boycotter les entreprises indonésiennes qui, de notre point de vue, font des efforts considérables pour mener leurs activités durablement tout en contribuant à trouver des solutions au défi que représente la déforestation en Indonésie », conclut le Dr Moore.

Pour télécharger la version anglaise du rapport Greenspirit Strategies, cliquez-ici http://www.scribd.com/asiapulppaper

Pour voir la vidéo en anglais du Dr Moore à propos des opérations d’APP et du rapport Greenspirit Strategies, cliquez-ici http://www.youtube.com/asiapulpandpaper

Il présentera les résultats de ses observations sur le terrain, au cours d’un Webinar organisé en partenariat avec le Washington Post, le 30 Novembre 2010 à 17h (heure Paris)http://discuss.washingtonpost.com/wp-srv/zforum/05/APP.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire