samedi 20 novembre 2010

Géographie des services aux entreprises dans les métropoles de Londres et Paris



À la suite des travaux du GAWC (Globalization And World Cities), le programme de recherche Polynet a testé l’hypothèse selon laquelle les professionnels des services aux entreprises mis au cœur de la théorie de la ville globale selon S. Sassen participent à la formation de vastes régions métropolitaines dénommées Mega-Régions Urbaines (MRU). Cet article discute les hypothèses et la réalité de l’émergence des MRU à partir des cas de Londres et de Paris. En confrontant des entretiens réalisés avec des professionnels des services aux entreprises et des cartographies produites par l’application du modèle d’interconnexion du GAWC au niveau intra-métropolitain, on montre à la fois l’importance des zones centrales de Londres et de Paris pour le fonctionnement du Sud-est anglais et du Bassin parisien mais aussi la persistance de trajectoires métropolitaines spécifiques sur fond de mondialisation. Le polycentrisme hiérarchisé de la région de Londres et du Sud-est anglais se rapproche du modèle de la MRU alors que l’organisation multipolaire monocentrique de la métropole parisienne souligne la variété des formes spatiales prises par la métropolisation.

Following works achieved by the Globalization and World Cities (GAWC), the research consortium Polynet has set out to uncover how advanced producer services which are key in Sassen’s global city theory, contribute to the making of Mega-City-Regions (MCR). This paper tests the validity and limits of MCR formation in the two cases of London/South-East England and Paris / Bassin parisien. Both quantitative data inspired by the GAWC interlocking city model and qualitative information gathered through semi-directive interviews are used. Results show the predominance of first cities (London and Paris agglomeration) but also the existence of specific trajectories between the two case studies. Notwithstanding their similar participation to the globalisation of advanced producer services, London and its region proves to be closer to the MCR formation model than its French counterpart which follows a distinct (multipolar moncentric) pattern.

http://cybergeo.revues.org/



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire