lundi 20 décembre 2010

L'Industrie en Guadeloupe : Un secteur face à ses défis

INSEE

Equipe de projet : Ali BENHADDOUCHE, Mélanie CHRISTANVAL, Gaelle PHILIBERT, Pierre VALADOU (INSEE) Ludovic de GAILLANDE (DRIRE)

La Guadeloupe a connu pendant 40 ans une croissance économique forte et soutenue, à tel point qu’elle a longtemps figuré aux premières places du classement des régions françaises en termes de progression du Produit intérieur brut (PIB).

Néanmoins, de 2004 à 2009, on observe un net ralentissement de son développement : le PIB ne progresse plus que de 1,3 % par an en moyenne soit un rythme de croissance presque trois fois moins rapide qu’au cours des 40 années précédentes.

Composée de près de 3 400 établissements, l’industrie guadeloupéenne emploie 8 500 salariés. Comme dans les autres DOM, sa part dans la valeur ajoutée régionale est faible. En Guadeloupe, elle contribue pour 5% à la valeur ajoutée régionale. Cependant, la nécessité de son développement s’impose pour des raisons :
- économiques, avec la nécessité de développer la création d’emplois, de réduire la dépendance vis-à-vis de la France métropolitaine et de l’Union européenne et donc les coûts des produits ;
- stratégiques, car la Guadeloupe constitue une position avancée de l’Union européenne au milieu de la Caraïbe, avec l’exploitation optimale de ses avantages comparatifs (haute technicité de sa main d’œuvre, grand potentiel en matière de recherche et développement, équipements modernes et forte intégration des nouvelles technologies) pour engager des partenariats économiques régionaux ;
- culturelles et sociales avec l’attachement de la population à la production locale, réaffirmé au cours du mouvement social de début 2009 et dans le cadre des États généraux de l’Outre-mer.

Fruit d’un partenariat entre l’antenne de Guadeloupe de la Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (Drire) Antilles-Guyane et l’Insee, ce dossier « L’industrie en Guadeloupe » a plusieurs objectifs. En premier lieu, cette publication dresse un panorama de l’économie régionale et replace l’industrie dans son contexte. Puis les principaux secteurs de l’industrie guadeloupéenne sont étudiés au travers de fiches sectorielles détaillant les forces et faiblesses de chacun d’entre eux. Enfin ce dossier a pour ambition d’identifier les principaux enjeux pour l’industrie guadeloupéenne de demain à travers l’analyse de problématiques comme l’environnement et le traitement des déchets, l’énergie, l’innovation et les TIC, les ressources humaines et la transmission d’entreprise...

Cette étude ne porte pas un regard conjoncturel sur l’industrie guadeloupéenne, dans une période de crise internationale, mais propose une analyse sur plusieurs années (les précédentes monographies datent de 1994 et 2003) et dégage les perspectives lui permettant d’assurer sa compétitivité dans un environnement en mutation et de plus en plus ouvert à l’international.

Puissent tous les acteurs et décideurs, publics comme privés, concernés par l’industrie guadeloupéenne, trouver dans ces pages matière à étayer leurs décisions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire